Motralec, experts en pompes et moteurs électriques depuis 1976
motralec.com Avis sur ekomi.fr
  1. Accueil
  2. Pompe de surpression, surpresseur
  3. Réservoir à vessie / diaphragme
Réservoir à vessie / diaphragme

Réservoir à vessie / diaphragme

Le réservoir à vessie / diaphragme vous permettra de stocker l'eau sous pression dans vos installations de pompe de surpression ou pompe de forage/immergée. Le réservoir s'avère être un élément indispensable dès lors que vous avez une installation visant à alimenter en eau une maison ou un réseau, car celui-ci vous permettra de faire tampon et évitera de solliciter la pompe à chaque fois, grâce à sa réserve contenue dans la vessie ou le diaphragme. En opposition avec les pompes de surpression simple ou pompes de surpression avec automatisme qui elles, fonctionnent en "direct", sans la moindre réserve, et donc sollicitent la pompe de surpression/surface en permanence.

Spécialistes de la vente de réservoirs à vessie / diaphragme depuis 1976, Motralec vous propose un large choix de références pour choisir le réservoir adapté à votre besoin. Notre gamme de réservoir à vessie / diaphragme s’étend jour après jour avec de nouvelles solutions et de nouveaux matériaux. Afin de répondre à votre demande dans les plus brefs délais, nous nous assurons d'avoir en permanence un stock de réservoirs et pompes de surface/de surpression.

47 produits pour "Réservoir à vessie / diaphragme"

Résultat 1 à 40 sur 47
pour la rubrique "Réservoir à vessie / diaphragme"

1 2 > >>

Devis Quote request
 Réservoir à vessie / diaphragme

Your personal information
Do not complete if you are an individual
Specify your need de "Réservoir à vessie / diaphragme"


En litres



Send my request

Pourquoi acheter un réservoir à vessie / diaphragme ?

Afin d’éviter les démarrages intempestifs de votre pompe de surpression / surpresseur, que ce soit pour le simple arrosage de votre jardin, ou l’alimentation en eau de votre maison, nous ne saurons que trop vous conseiller d’investir dans l’installation d’un ballon ou réservoir à vessie / diaphragme pour pompe de surpression.

En effet le simple fait de cette réserve permettra à vos différentes applications d’aller « piocher » l’eau dans cette réserve d’eau, comme on pourrait le faire avec un ballon d’eau chaude. Sans ce réservoir, la pompe serait démarrée puis arrêtée à chaque utilisation, ce qui signifie une usure plus rapide de celle-ci, un risque de panne plus important, et une facture d’électricité qui gonfle…
 

Comment régler la pression d'un réservoir à vessie / diaphragme ?

Pour pouvoir fonctionner normalement avec le nombre de démarrages suffisants, votre pompe de surpression doit être équipée d’un réservoir à vessie, si l’on veut éviter d’avoir à trop la solliciter, électriquement parlant. C’est l’air contenu entre la paroi et la vessie de ce réservoir qui contribue au bon fonctionnement de votre pompe et de tout l’ensemble de ses éléments. Généralement, au bout de 12 à 18 mois, cet air va s’échapper et va empêcher le réservoir à vessie de jouer son rôle principal de tampon. Comment donc faire pour régler cette pression d’air au niveau du réservoir à vessie pour ne pas l’impacter ?
 

Gonfler un réservoir tampon

Si votre réservoir à vessie / diaphragme a laissé échapper de l’air, ce n’est pas un grand problème. Vous pouvez régler vous-même ce problème en un rien de temps. Il suffit de suivre ces quelques étapes :
- Premièrement, disposez un petit compresseur doté d’un manomètre ou bien d’une pompe à pied si votre réservoir est de faible contenance
- Deuxièmement, ouvrez délicatement le robinet pour faire chuter doucement la pression de l’eau
- Troisièmement, commencez par relever avec précision sur le manomètre de la pompe la pression affichée par celui-ci. Si vous n’êtes pas certain du résultat, vous pouvez renouveler l’opération plusieurs fois
- Ensuite, coupez l’alimentation électrique de votre pompe puis ouvrez le robinet en grand pour vidanger tout le réservoir
- Puis branchez le compresseur sur la valve du réservoir et injectez-y de l’air à plusieurs reprises à l’intérieur du réservoir pour vider toute l’eau qu’il y a
- Et enfin, pour finir, gonflez votre réservoir à vessie 0,2 à 0,3 bar en dessous de la pression d’enclenchement de la pompe.  Il ne vous reste plus qu’à rebrancher votre pompe et c’est fini.En effet, une simple opération de maintenance n’aurait pas suffi à retrouver ce fonctionnement normal. Vous devez par contre vérifier que la vessie n’a pas été endommagée.
 

Remplacer les consommables

A part le gonflage du réservoir, vous pouvez aussi penser au remplacement des consommables tels que le diaphragme ou la vessie de votre surpresseur. Votre rôle consiste à vérifier que la pression au niveau du réservoir tampon est constante.

À titre d’information, le réservoir à vessie doit être installé sur un système de pompage pour piloter le démarrage et l’arrêt de celui-ci grâce au contacteur manométrique ou le pressostat.
 

Régler la pression de démarrage et d’arrêt de la pompe

Par l’intermédiaire d’une vis en façade, vous pouvez commencer par enlever le capot de protection de votre pompe de surpression. Une fois que celui-ci est retiré, vous pouvez apercevoir 2 ressorts dont un gros et un petit. Tous deux permettent de régler les pressions de démarrage et d’arrêt de la pompe à travers le réservoir à vessie.

En premier lieu, commencez par régler la pression haute en suivant les indications + et – du sens de rotation. Sur ce, faites très attention à ce que la pression haute ne soit pas supérieure aux capacités de votre pompe.

Puis en second lieu, vérifiez aussi la pression basse en suivant également les indications  + et -. Cette deuxième vérification vous permettra de creuser l’écart qui existe entre la pression haute et la pression basse.
motralec.com Avis sur ekomi.fr

Nos clients parlent bien mieux que nous...
Ils donnent leur avis sur leur expérience avec Motralec

motralec.com Reviews with ekomi.fr
© 2022 - Motralec, All rights reserved. | Création : Alphalives Multimédia