Motralec, experts en pompes et moteurs électriques depuis 1976
motralec.com Avis sur ekomi.fr
  1. Accueil
  2. Pompe de surpression, surpresseur
  3. Pompe de surpression à variation de vitesse
Pompe de surpression à variation de vitesse

Pompe de surpression à variation de vitesse

Trouvez la pompe de surpression à variation de vitesse qu'il vous faut.

La pompe de surpression à variation de vitesse vous permettra de "booster" la pression de votre réseau, si celle-ci est trop faible à l’arrivée du robinet. Elle vous permettra également d'aller puiser de l'eau dans un puits peu profond (inférieur à 7 mètres), d'un étang, d'une citerne de récupération d'eau de pluie, le tout, en étant régulée électroniquement, donc en étant gérée de manière intelligente, afin d'éviter les dépenses et les démarrages intempestifs.

Spécialistes de la vente et réparation de pompes de surpression à variation de vitesse depuis 1976, Motralec vous propose un large choix de références pour choisir la pompe de surpression adaptée à votre besoin. Notre gamme de pompe de surpression à variation de vitesse s’étend jour après jour avec de nouvelles solutions et de nouveaux matériaux. Afin de répondre à votre demande dans les plus brefs délais, nous nous assurons d'avoir en permanence un stock de pompes de surface/de surpression.

117 produits pour "Pompe de surpression à variation de vitesse"

Résultat 1 à 40 sur 117
pour la rubrique "Pompe de surpression à variation de vitesse"

1 2 3 > >>

Devis Quote request
 Pompe de surpression à variation de vitesse

Your personal information
Do not complete if you are an individual
Specify your need de "Pompe de surpression à variation de vitesse"




En mètres
En mètres

En m3/h





Send my request

Comment optimiser le fonctionnement d'une pompe de surpression à variation de vitesse ?

Surpresseur d’eau, maintien de pression, pompe de surpression, variation de vitesse, tous ces termes sont assez techniques, mais nécessitent d’être bien maîtrisés pour ne pas créer d’erreurs lors d’une installation. Lorsqu’on parle de pression d’eau, on a tendance à penser automatiquement à l’énergie consommée. Les pompes de surpression et surpresseurs sont conçus pour permettre d’augmenter la pression d’un réseau existant. Dans le cas d’une pompe de surpression à variation de vitesse, comment faire pour optimiser son fonctionnement ?
 

Est-ce qu'une pompe de surpression à variation de vitesse est vraiment économique ?

Oui, loin de ce que l’on peut tous penser, l’utilisation d’une pompe de surpression à variation de vitesse peut aussi apporter des économies d’énergie, surtout les modèles équipés de VEV. De plus, elle apporte une réelle sécurité de fonctionnement.

Étant donné le fait que les surpresseurs fonctionnent avec une variation du débit de l’eau et de la pression, il est essentiel que vous sachiez quel équipement vous devez avoir pour garder le tout en sécurité. Avec la variation de débit, le moteur fonctionne dans une zone de courbes avec un rendement élevé. Il faut éviter de jouer sur la pression pour ne pas créer de piètres rendements et des dépenses énergétiques trop lourdes.

En effet, parmi les sécurités les plus importantes dans une installation de surpression, citons le manque d’eau et le pressostat, la protection contre le gel quand les températures des surpresseurs sont faibles, et les sécurités électriques qui doivent se conformer à la norme NFC 15100. Tout cela confère au bon fonctionnement de la pompe de surpression à variation de vitesse.
 

Comment est-ce qu'une pompe de surpression à variation de vitesse fonctionne ?

Pour tous ceux qui ne le savent pas encore, la variation de vitesse est appliquée sur les moteurs asynchrones des pompes centrifuges afin de réguler la vitesse du moteur à courant alternatif. Pour ce faire, le convertisseur de fréquence transforme la tension et la fréquence du réseau de 220 à 240 V monophasé, sous 50 Hz ou 60 Hz, en un système de tensions triphasées de fréquences et d’amplitudes variables dans le but de contrôler la vitesse du moteur.
Mais cette conversion ne peut avoir lieu sans l’aide de 2 éléments majeurs dont un redresseur à diodes et un onduleur à modulation de largeur d’impulsion ou MLI.
 

Quels sont les différents modes de régulation des pompes de surpression à débit variable ?

Il existe 3 modes de régulation des pompes de surpression à débit variable dont :
- La pression différentielle constante : en fonction des ouvertures et des fermetures des vannes à 2 voies qui régulent les émetteurs, la pompe conservera la pression différentielle constante par abaissement ou augmentation de la vitesse de rotation. Ce mode est conseillé en cas de faibles pertes de charge de réseau par apport aux radiateurs
- La pression proportionnelle au débit : l’électronique de la pompe va adapter automatiquement la pression différentielle proportionnelle au débit. Vous devez essayer ce mode lorsque les pertes de charge de réseau sont plus importantes par apport aux émetteurs de chauffage au sol ;
- Et la pression différentielle en fonction de la température : la valeur de consigne de la pression, ici, est augmentée ou réduite de manière linéaire en fonction de la température aller ou retour mesurée sur le réseau. Elle doit être adaptée pour le chauffage par chaudière conventionnelle.

© 2022 - Motralec, All rights reserved. | Création : Alphalives Multimédia